Voir l’arrêté préfectoral du 23 octobre 2018.